-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

F930 Leopold I

F930 Leopold I

La F930 Léopold I est l’une des deux frégates de la Marine belge. Les missions de ces navires regroupent des opérations de maintien de la paix dans le cadre d’une force de réaction rapide de l’OTAN (NATO Response Force), des opérations d’imposition de la paix, la diplomatie de défense et la défense collective du pays et de nos alliés.

L’équipage compte 145 militaires : 15 officiers, 70 sous-officiers et 60 matelots. La devise du Léopold I « Audaces fortuna iuvat » signifie « La fortune sourit aux audacieux ».

Articles recents

Le Léopold 1 : Ambassadeur de la Belgique dans la ville des Nations-Unies

Sur les quais de Manhattan dans le cadre du partenariat entre La Défense et le Belgian Security and Defense Industry (BSDI) se tenait ce 30 août 2019 une réception aux teneurs diplomatiques à bord de la Frégate F930 Léopold 1.

La frégate Léopold 1 intégrée dans une force navale

La frégate F930 Léopold 1 entamait une opération en août dernier. Le navire et son équipage composé d’hommes et de femmes se retrouvent engagés pour une raison bien précise : intégrer le Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG 1), une force navale permanente de l’OTAN.

Jean-Paul, une carrière dans la Marine

À 56 ans, le quartier-maître-chef Jean-Paul amorce la dernière ligne droite d’une carrière dans la Marine qui s’achèvera fin 2019. Ce « vieux » loup de mer, qui nous narre son parcours, dévoile par la même occasion un pan de l’histoire de cette composante.

Le Léopold 1 a jeté l’ancre à Manhattan

Dans le cadre de la mission SNMG1 de l’OTAN, la Frégate F930 Léopold 1 ainsi que le reste de la flottille ont rejoint ce 30 août 2019 une étape intermédiaire de la mission : Manhattan. A l’issue d’un reconditionnement de quelques jours la flottille appareillera vers sur le Canada et le port d’Halifax.

Tanguy, 20 ans et deux déploiements

Au sein de l’escadre SNMG1 de l’OTAN, de jeunes sous-officiers sont à bord de la frégate F930 Léopold 1 avant même d’entamer leur formation spécialisée. Une volonté du commandement afin que les stagiaires découvrent in situ leur future fonction ainsi que les exigences attendues en mer.