-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Opérations

À quoi sert l’armée belge ?

Croiser des militaires armés dans ou à proximité de nos gares, stations de métro, aéroports et autres bâtiments publics ne nous surprend plus. Après les attentats perpétrés à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek, leur présence nous semble parfaitement justifiée. Mais que fait notre armée dans les pays baltes, en Afghanistan, au Mali, en Irak ou au Niger ?

Zoom sur l’opération METT Maradi

Le capitaine de vaisseau Carl Gillis, responsable de la division Opérations de la Défense présentait ce 8 octobre à Flawinne les différentes opérations en cours. Parmi celles-ci, METT Maradi, au Niger, mise en lumière par le lieutenant-colonel Thierry Landas, commandant du 2 Bataillon Commando.

Bruxelles accueille le symposium international des opérations spéciales

Ces 2 et 3 octobre l’hôtel bruxellois La Plaza était the place to be pour les experts des special operation forces (SOF). La Global SOF Foundation y tenait, avec le soutien du Commandement belge des opérations spéciales, son quatrième symposium et événement de réseautage hors des Etats-Unis.

Maintien de l’ordre en Afghanistan

Ensemble avec nos collègues des Pays-Bas, de la Croatie et de la Lettonie, notre police militaire belge (MP) veille à l’ordre au sein du camp Marmal situé à Mazar-e-Sharif, une ville au nord de l'Afghanistan. Les mêmes règles s'appliquent en effet à tous. Mark et son collègue letton Uldis patrouillent régulièrement dans la base.

Le Raven, double zéro sept de l’espace aérien

Patrouiller dans un environnement instable : une tâche que les militaires belges accomplissent quotidiennement dans la province afghane de Mazar-e-Sharif (MeS). Les véhicules blindés Dingo, un armement lourd ainsi qu’une solide dose de connaissances tactiques constituent autant de facteurs qui font toute la différence sur le terrain. Et grâce au Raven, un drone de haute technologie, l’espace aérien fait dorénavant partie de la zone d’observation des militaires sur place.