-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercices

Exercices

Participer aux opérations à l’étranger ne se fait pas sans une bonne préparation. C’est pourquoi chaque militaire destiné à être envoyé sur un théâtre opérationnel s’entraîne durant une période variant de deux à six mois.

La réussite des Joint Individual Common Core Skills (J-ICCS) est  l’une des conditions sine qua none pour partir en opérations. Tout militaire doit en effet posséder certaines  compétences de base: premiers soins, sécurité militaire, connaissance du droit des conflits armés,  tir ou entrainement CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique et Nucléaire). S’ils sont intégrés au sein d’une autre nation,  les militaires belges sont également formés durant une à deux semaines en compagnie de leurs homologues étrangers.

En point d’orgue de la phase pré-mission, des exercices de grande envergure constituent une répétition générale avant le déploiement sur théâtre opérationnel. Ils permettent aux militaires d’approfondir leurs connaissances  et leur opérabilité en groupe. Selon la mission, les détachements suivent le Certification Exercise (CertEx), le Mission Rehearsal Exercise (MREx) ou encore le Serpentex. Il s’agit d’exercices de certification à grande échelle au cours desquels les militaires sont plongés dans des situations permettant de peaufiner les derniers réglages avant le départ. Si tout s’est bien déroulé, le détachement est alors certifié Misson ready

Aussi d’autres formations complètent la préparation: en accompagnement psychologique, physique, culture de la population locale dans la zone d’opération… Rien n’est laissé au hasard avant le départ de nos militaires pour des contrées lointaines.

articles récents

Des parachutistes s'aguerrissent aux opérations spéciales

Du 8 au 22 mars derniers, le 3 Bataillon de Parachutistes organisait un exercice de grande ampleur dans le domaine militaire de Lehnin en Allemagne. Cet entraînement était l'un des nombreux planifiés par les troupes du Special Operations Regiment (SOR). Il faut, en effet, beaucoup de temps et d'efforts pour s'exercer et se préparer à mener des opérations spéciales.

Le Bataillon Libération - 5 Ligne se prépare

Au cours des deux dernières semaines, le Bataillon Libération - 5 Ligne occupait une partie du terrain d’entraînement d’Hammelburg en Allemagne. Pendant cette période intensive, les militaires peaufinaient leurs compétences tactiques. Ils se préparaient afin de participer à l'opération enhanced Forward Presence (eFP) de l’OTAN qui aura lieu en Lituanie dès le second semestre 2019.

Mi-parcours de l’engagement belge en Estonie

Une compagnie belge dirigée par le Bataillon de Chasseurs Ardennais fait toujours partie du NATO battle group (groupement tactique de l'OTAN) en Estonie. Pendant la mission enhanced Forward Presence, nos militaires travaillent avec leurs collègues estoniens et britanniques.

Nouveaux leaders dans les airs

Le Tactical Leadership Programma (TLP), période de formation pour pilotes de chasse, se déroulait du 11 février au 1er mars derniers à Albacete, en Espagne. Pendant quatre semaines, quatre pilotes belges de F-16 donnaient le meilleur d'eux-mêmes pour décrocher le brevet tant convoité. On peut donc, et dès à présent, les qualifier de leaders tactiques (tactical leaders) dans les airs.

Common effort : exercice catastrophe à Gand

Le 26 février dernier, l’exercice catastrophe Common Effort se déroulait dans le port de Gand. La Défense était impliquée dans l’organisation générale et dans l’appui logistique. Elle fournissait également des experts dans des domaines civils.

Pages