-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Transition de la Défense : mesures concernant le NH-90 version TTH et le B-Hunter

Transition de la Défense : mesures concernant le NH-90 version TTH et le B-Hunter

Aujourd'hui, notre organisation est en profonde mutation et nous sommes confrontés à un défi extraordinaire dans le domaine des ressources humaines. Dans ce contexte, il a été décidé de réduire le plan de vol de la version NH-90 TTH (Troop Transport Helicopter) et de retirer le drone B-Hunter UAV d’emploi quatre mois plus tôt que prévu.

Les mesures liées à la version TTH du NH-90 sont dues à sa production opérationnelle limitée en raison d'un soutien industriel imparfait (qui menace de diminuer dans les années à venir) en raison de mises à niveau très coûteuses mais nécessaires et de pénuries en personnel. La Défense fait le choix de se concentrer prioritairement sur la version NFH (Nato Frigate Helicopter), qui, dans son rôle maritime, doit accroître l'efficacité des frégates et en même temps assurer la mission SAR (Search and Rescue). Pour assurer l’appui à la Composante Terre et à la Composante Médicale à l'avenir, plusieurs pistes sont actuellement à l'étude.

Une deuxième mesure consiste à accélérer le retrait d’emploi du B-Hunter UAV. Le B-Hunter actuel a une faible disponibilité et ne répond plus aux normes et aux exigences des théâtres opérationnels actuels. Une mise hors service anticipée permettra au personnel de se préparer de manière optimale au déploiement prévu en 2023 du MQ-9B SkyGuardian et de renforcer d'autres systèmes d'armes. Pour le support technique initial du MQ-9B, il sera fait appel un maximum à l'industrie.

Face à cette profonde transformation et ce défi extraordinaire dans le domaine des ressources humaines, une période de reconditionnement est donc impérative. Elle doit permettre de stabiliser, de recruter de nouveaux collaborateurs, d'intégrer de nouvelles capacités, d'investir dans de nouvelles infrastructures en cours de rénovation et de relever les défis futurs avec l'énergie nécessaire. Cela a des conséquences sur l’opérationnalité où il faut veiller à maintenir un engagement opérationnel cohérent dans les limites des possibilités tenant compte des restrictions imposées.

C'est dans ce contexte très spécifique que ces propositions ont été soumises au Chef de la Défense et au Ministre pour décision.

Les décisions prises affecteront chaque composante individuellement, dans certains cas toutes ensemble, dans d'autres une partie uniquement de celles-ci.