-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Une grande année 2020 pour le sport de haut niveau à la Défense ?

Une grande année 2020 pour le sport de haut niveau à la Défense ?

 

Ce vendredi 8 novembre 2019, les élites sportives militaires étaient conviées au cabinet du chef de la Défense. L’occasion de faire le bilan de l’année mais aussi d’évoquer l’année 2020 au cours de laquelle certains athlètes auront rendez-vous avec les livres d'histoire.

La Défense compte actuellement 21 athlètes de haut niveau (élites sportives de la Défense) dont beaucoup étaient présents au Lambermont ce vendredi. En 2019, la Belgique a de nouveau bénéficié des performances remarquables des athlètes militaires. Le mois dernier, les Military World Games de Wuhan (Chine) ont été l’un des moments forts de la Défense sportive à l’issue duquel la délégation est revenue avec trois médailles. Le ministre de la Défense, Didier Reynders, et le chef de la Défense, le général Marc Compernol, ont mis les athlètes à l'honneur.

Dès à présent, les athlètes se tournent vers 2020 et ne le font pas seuls. Le ministre de la Défense, Didier Reynders, s’est félicité de leurs prestations : « Être un athlète de la Défense va au-delà de la simple pratique de sa discipline. Chacun est un ambassadeur de la Défense, voire de notre pays. Je suis donc très fier de voir comment nos forces armées soutiennent ces athlètes de haut niveau dans la poursuite de leurs rêves. Que ce soit au premier rang ou non, je continuerai à vous supporter l’année prochaine et les suivantes. »

En 2020, les Jeux olympiques de Tokyo seront au centre du monde sportif. Douze athlètes du ministère de la Défense font tout pour être présents. En outre, il est également important de voir si les hommes de l'équipe de parachutistes HayaBusa parviendront à renouveler leur titre mondial. Pour Frederik Van Lierde, l’année 2020 sera son ultime année en tant qu’élite sportive. Tout le monde se demande si l'ancien « Sportif de l'année » pourra décrocher une autre victoire à son impressionnant bilan. Cette année, le triathlète Marino Vanhoenacker mettait fin à sa carrière d’élite sportive au cours de laquelle il aura suscité de vives émotions au sein de la Défense. Ce retrait ne signifie cependant pas la fin de sa carrière à la Défense. Un signal important pour tous les sportifs d’élite de la Défense présents et à venir.