-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Retour de la frégate Louise-Marie

Retour de la frégate Louise-Marie

 

Ce vendredi 30 novembre, la frégate F931 Louise-Marie rejoignait son port d'attache après cinq mois passés en opération. 

Cette année, le navire et son équipage de 110 hommes et femmes, auront passé plus de 160 jours en mer en prenant part, entre autres, aux exercices Trident Juncture et « Marteau de Thor » dans le Grand Nord. La frégate était également intégrée au sein de l'escadre de l'OTAN Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG 1) pendant deux mois.

Outre les exercices dans le Nord, la frégate était également engagée dans l'opération Sea Guardian de l'OTAN. Elle cartographiait les mouvements des navires dans la Méditerranée au profit du quartier général de l’OTAN à Northwood (Royaume-Uni). Ceci avec l’étroite collaboration de collègues espagnols et italiens. Tous auront ainsi contribué à lutter contre la contrebande et le terrorisme et assuré le libre passage des navires de commerce.

Après cette période opérationnelle, le navire participait encore à un exercice international de lutte anti-sous-marine. Cet entraînement comportait divers objectifs comme le renforcement de la coopération internationale, l'accroissement de la capacité de déploiement des unités et l’aguerrissement de l’état-major à la navigation en formation des différents navires de la flotte. La grande idée étant de maintenir et, dans la mesure du possible, de peaufiner l'état de préparation opérationnelle. Ceci afin que les unités puissent réagir rapidement et de manière adéquate à une menace sous-marine réelle.