-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Reprise des cours à l’École Royale des Sous-Officiers

Reprise des cours à l’École Royale des Sous-Officiers

 

Dimanche soir, 585 candidats et étudiants revenaient sur le campus de Saffraanberg pour la reprise des cours de ce lundi 18 mai après deux mois de fermeture. Afin de garantir cette reprise en toute sécurité, plusieurs semaines de préparation furent nécessaires.

Le Commanding Officer, le colonel Abts, s’adressait jeudi passé, 14 mai, aux officiers du département formation militaire dans un briefing de reprise. « Ces quatre dernières semaines, nous nous sommes énormément préparés. Nous pouvons être fiers du travail effectué. Je suis convaincu que, même si le risque zéro n’existe pas, il aura été considérablement réduit. », se félicitait le colonel. « Cela dépend maintenant de la responsabilité de chacun. Suite aux directives, je demande à tout le monde d’être exemplaire et de les respecter. »

En effet, dans le contexte de cette crise du coronavirus, plusieurs mesures de précautions sanitaires ont été mises en place dans le campus. Les élèves ont dû compléter un questionnaire. À leur retour, un contrôle individuel était effectué avant de recevoir des masques buccaux et des gants. Différentes mesures collectives sont dorénavant d’application au quotidien, telles qu’un plan de circulation obligatoire dans les blocs communs, la réorganisation de leurs logements ou encore la limitation du nombre d’étudiants par classe.

Le salut au drapeau matinal n’aura également plus lieu jusqu’à nouvel ordre, à l’exception de celui du lundi 18 durant lequel le Commanding Officer s’exprimait devant l’ensemble des élèves et candidats. La priorité demeure désormais une sécurité maximale des cadres et des élèves en réduisant les risques, la reprise des cours sans faire (trop) de compromis sur leur qualité et l’habitabilité sur le campus en tenant compte du régime d’internat.

La Défense poursuit ses efforts de lutte contre le COVID19 et déploie les ressources nécessaires pour rester opérationnelle.

#COVID19BELDEF