-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Projets et partenariats de l’IRMEP

Projets et partenariats de l’IRMEP

 

À Eupen, l'Institut Royal Militaire d'Éducation Physique (IRMEP) inaugurait officiellement l'année 2019 en invitant le chef de la Défense et les autorités de la Communauté germanophone le 31 janvier dernier.

L'institut témoignait ainsi de sa profonde intégration au sein de la vie locale en présentant à ses invités le bilan de l'année écoulée et les projets en cours.

L'IRMEP n'a plus à démontrer sa volonté de se conformer à la Vision Stratégique 2030 et son souhait d'impliquer localement les quartiers militaires. L'intégration de l'IRMEP dans la Communauté germanophone et dans la commune d'Eupen s'exprime d'autant plus aisément que cette communauté s'enorgueillit de son attachement aux valeurs et pratiques sportives. De nombreux projets et synergies sont développés et menés annuellement.

Entre 300 et 400 élèves germanophones visitent chaque année l'IRMEP lors de la journée des écoles afin d'y découvrir différentes pratiques sportives. Les établissements secondaires locaux conduisent régulièrement des projets dans lesquels l'IRMEP est impliqué. La Défense cherche à rencontrer cette population particulière dans le cadre du recrutement. Au total, pas moins de 952 enfants et adolescents visitaient l'institut en 2018.

Outre les écoles, l'IRMEP a tissé aussi de nombreux liens avec le monde sportif associatif local : ADEPS, Sport Vlaanderen et SportBund (service sportif de la commune d'Eupen). L'objectif étant l'harmonisation sur un plan local de l'organisation du volet sportif et de ses formations. Des entraîneurs sportifs formés pour et par le civil dans les infrastructures de l'IRMEP ou encore une intégration du personnel civil dans les formations militaires sportives permettent de créer des synergies win-win. La Défense accroît ainsi son lien avec la population et favorise les conditions du recrutement.

Parallèlement aux projets locaux et à l'organisation de compétitions militaires majeures, l'IRMEP a breveté 634 militaires en 2018 (Physical Training Instructor, assistant PTI, Basic Fit Instructor et autres brevets spécifiques). L'institution peut s'enorgueillir d'être donc hautement rentabilisée par les 880 militaires provenant d'autres casernes en journée et par le monde civil en soirée.

2019 amorcera le partenariat Schönefeld. La ville d'Eupen, avec des subsides de la Communauté germanophone, va acquérir la piste d'athlétisme, le terrain de football et le hall omnisports attenant. Un contrat liant toutefois la ville et la Défense permettra à cette dernière d'utiliser encore ces infrastructures. La piste d'obstacles, le parcours de cordes, le stand grenade ainsi que l'hélistrip resteront toutefois propriété militaire.

Pour dresser ce bilan, le lieutenant-colonel Nathalie Beerden, commandant de l'IRMEP, avait invité le général Marc Compernol, chef de la Défense, mais aussi les autorités civiles de l'Ostbelgien. Alexander Miesen, président du parlement germanophone, Olivier Paasch et Isabelle Weykmans, respectivement ministre-président et vice-présidente de la Communauté germanophone, figuraient parmi les prestigieux invités. Le bourgmestre de la ville d'Eupen, Claudia Niessen, et l'échevin en charge des sports, Werner Baumgarten, étaient également présents.