-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Merci à toutes les dames de la Marine

Merci à toutes les dames de la Marine

 

La journée internationale de la femme ayant pour thème #EachforEqual avait lieu le 8 mars dernier. Nous construisons un monde tant individuel que collectif égalitaire à la Défense. La Marine belge s'efforce également de promouvoir l'égalité des sexes sur le lieu de travail. Les photos ci-dessous se veulent une représentation restreinte de nos collègues féminines, à bord comme à quai, et qui s'engagent au quotidien pour assurer la bonne marche de notre entreprise. 

Lore, Silke, Anke, Sarah, Julie, Tanya et Juvenale ont toutes occupé divers postes au cours de leur carrière à la Défense. Lore travaille à quai à Navlog (soutien logistique des navires) en tant qu'officier responsable et a encore une carrière devant elle. L'attitude positive et la spontanéité la caractérise et transparaît sur sa photo.

Silke est sous-officier, responsable radio à bord du chasseur de mines Lobelia. Elle est, entre autres, responsable de la liaison entre le navire et la terre et entre les navires lors des exercices et manœuvres. Elle est la voix et les oreilles du navire, un lien important entre le commandement à bord et le monde extérieur. Elle envisage l'avenir avec enthousiasme grâce à la perspective d'un arrivage de nouveaux navires dès 2024.

Anke est une jeune volontaire qui aide à gérer nos entrepôts. Elle connaît l'équipement des navires et doit également utiliser plusieurs programmes informatiques au quotidien. Chaque nouvelle journée apporte son lot de surprises. La flexibilité est nécessaire lorsque l'on travaille à la Marine.

Sarah a déjà toute une carrière derrière elle car elle a commencé au 14A (artillerie antiaérienne) à Lombardsijde. En tant que volontaire, elle a gravi les échelons jusqu'au service de BSM (Battery Sergeant Major) et a aidé ses collègues sur le plan administratif à l'époque du papier. Après la réorganisation numérique, il y a environ 15 ans, elle a eu l'occasion de rejoindre la Marine à Zeebruges. Son engagement en tant que femme au parc à conteneurs était encore controversé mais elle a été chaleureusement accueillie par ses nouveaux collègues et a pu s'y habituer rapidement. Aujourd'hui, elle veille à ce que nos navires soient ravitaillés à temps en carburant, tant avec l'installation fixe qu'avec le camion-citerne. "Un travail d'homme ? Je peux l'exercer en tant que femme. Tant que vous avez une bonne mentalité, vous avez les mêmes chances."

Julie a déjà eu une fantastique carrière et envisage l'avenir avec enthousiasme. Travailler au service transport en tant que femme n'est pas évident et encore davantage si vous êtes responsable de matériel roulant lourd tel que grues, bobcat, chariots élévateurs, etc. Ses tâches sont très diverses : de la gestion générale de sa flotte au travail administratif, en passant par l'aide à son personnel confronté à des problèmes techniques inattendus. Julie est une fonceuse de nature qui fait toujours passer les intérêts de la Marine au-dessus de tout.

Tanya est quartier-maître approvisionnement à bord du Godetia, notre navire de soutien logistique. Après de nombreuses années de bons et loyaux services à bord, elle attend avec impatience sa nouvelle place à bord lorsque le Godetia sera désarmé en 2021. "Nous nous efforçons de progresser dans un domaine où la formation continue est une nécessité absolue." L'immobilisme n'étant pas une option pour elle. "Le bord, un monde d'homme ? C'est vous qui le dites. Une certitude à bord ? Chaque jour est une nouvelle aventure !"

À bord, Juvenale est volontaire pont et reste toujours un soleil à la maison. L'humour rend le travail plus léger et la collaboration avec les collègues est agréable. "En tant personnel Pont, vous pouvez souvent admirer de fantastiques couchers de soleil en été. Lors de voyages lointains, nous pouvons toujours profiter d'un plus pendant notre travail par rapport au personnel qui exerce à l'intérieur. Un travail de rêve et ce, alors que vous êtes payés pour approcher de nouvelles cultures et naviguer autour du monde." C’est la meilleure décision qu'elle ait pu prendre pour réaliser tous ses rêves.

Nous remercions toutes nos femmes pour leur engagement permanent.