-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Marten Van Riel rêve de l'or

Marten Van Riel rêve de l'or

 

Le week-end des 6 et 7 juillet derniers, le sportif d'élite de la Défense Marten Van Riel était à nouveau en Europe afin de disputer la cinquième manche de la World Triathlon Series (WTS) organisée à Hambourg. Avec la sélection belge, les Belgian Hammers, il prenait à la fois le départ du triathlon individuel et du championnat du monde de triathlon mixed relay.

Marten Van Riel compte parmi les meilleurs du circuit international de triathlon olympique. Il terminait septième aux derniers Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Il est, depuis lors, une valeur sûre et se situe à chaque course en tête de classement. Pour son sport, Marten parcourt le monde entier. Toutefois, le premier week-end de juillet, il était de retour en Europe pour l'une des plus importantes compétitions de l'année à Hambourg.

À Hambourg, les meilleurs athlètes du monde se réunissaient pour une manche de la World Triathlon Series (WTS) : huit épreuves qui forment ensemble un classement. L'athlète qui, à la fin de l'année, termine premier de ce classement peut se considérer comme champion du monde. Pour tous ces athlètes, l'objectif ultime reste néanmoins les Jeux olympiques qui auront lieu l'an prochain à Tokyo. Mais préalablement à ces jeux, Marten se concentre sur le championnat du monde militaire qui se déroulera à la fin de cette année à Wuhan, en Chine.

« Il y a quatre ans, j'étais deuxième sur le podium lors des jeux mondiaux militaires en Corée », déclarait le premier soldat Van Riel. « À Wuhan, j'espère au moins égaler ce score mais je vise toujours la victoire. Après ces jeux mondiaux, je me prépare pour les Jeux olympiques, la compétition la plus importante dans notre discipline. Pour la première fois, le mixed team relay, un triathlon en équipe, est inclus dans le programme olympique. Cela me donne dorénavant deux chances de remporter des médailles. »

Samedi dernier, à Hambourg, Marten joua de malchance. Un accident l'empêchait de réaliser une performance absolue. Il s'est malgré tout battu pour une belle neuvième place. Dimanche, il terminait septième avec l'équipe nationale au mixed team relay du championnat du monde.