-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les morts toujours commémorés au Rwanda

Les morts toujours commémorés au Rwanda

 

Le samedi 6 avril, une importante délégation belge, dirigée par le Premier ministre Charles Michel, se rendait dans la capitale rwandaise de Kigali. Sur place, tous participaient à une importante commémoration du génocide perpétré voici 25 ans. Ils rendaient ainsi hommage aux dix militaires tombés au combat ainsi qu’à leurs familles encore très affectées.

Les personnes ayant perdu la vie au service de la paix sont commémorées chaque 7 avril.

Le 7 avril 1994, dix militaires belges du 2 Bataillon de Commandos étaient tués au cours de l'opération UNAMIR. Ils contribuaient à protéger le Premier ministre rwandais suite au chaos dans lequel était plongé le pays depuis l’abattage de l'avion présidentiel. Le début d'une histoire émouvante aux conséquences désastreuses.

Lors de la visite de la délégation belge, tout Kigali était placée sous le signe du 25e anniversaire du génocide. Les gens se remémoraient cette période tragique sur les divers sites où les atrocités furent commises. Le Premier ministre, le chef de la Défense ainsi que de jeunes et moins jeunes militaires du 2 Bataillon de Commandos représentaient significativement la Belgique à cette commémoration de grande ampleur.

Les familles des commandos décédés accompagnaient également le détachement belge. Lors de leur émouvante visite, elles découvraient un Rwanda moderne tout en étant confrontées à des événements vieux d’un quart de siècle et qui fauchèrent leurs héros.

La délégation belge achevait son voyage commémoratif au Rwanda par une visite incluant une cérémonie au camp Kigali. C’est ici que nos dix militaires perdaient la vie après avoir livré une bataille de plusieurs heures. Un moment propice à une réflexion sur le passé et au fait d’envisager un avenir meilleur et pacifique.