-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Mali, un défi logistique

Le Mali, un défi logistique

 

Au Mali, une bonne coordination ainsi qu’un bon appui logistique sont essentiels aux missions de la Défense. Les militaires du National Support Element (NSE) de Bamako et du Joint Support Detachment (JSD) de Gao sont occupés jour et nuit afin que tout se déroule pour le mieux.

Bamako, la capitale du Mali, sert de point central aux départs des personnels et équipements visant à soutenir les différentes missions. Veiller à ce que tout soit au bon endroit au bon moment est le défi majeur que le personnel NSE doit relever. Mais les tâches logistiques ne s’arrêtent pas là.

À Gao, la Défense dispose avec le JSD d'une base logistique qui effectue de nombreux travaux tant à l'intérieur qu’à l'extérieur du compound. Avec du personnel du 18 Bataillon Logistique, du 10 Groupe CIS et de la Combat Support Team du Bataillon de Chasseurs à cheval, le JSD est capable de prendre de nombreuses tâches à sa charge.

La chaleur, la sécheresse et le sable ne sont guère bénéfiques à de nombreux équipements. Pour les mécaniciens et armuriers, les grands travaux peuvent commencer lorsque les troupes combattantes pénètrent dans l'enceinte du compound. Ces spécialistes doivent réparer les dégâts le plus rapidement possible et dans des circonstances extrêmes afin que les troupes du peloton Multi Sensor soient à nouveau opérationnelles pour leur prochaine mission.

Grâce au soutien logistique, les troupes combattantes bénéficient du confort nécessaire dans le compound. Avec des températures bien supérieures à quarante degrés, les climatiseurs tournent régulièrement à plein régime. Les militaires disposent également d'une connexion WiFi pour pouvoir rester en contact avec leur domicile nuit et jour.

Pour l’ensemble de la logistique au Mali, une bonne coopération entre les détachements de Gao et de Bamako est essentielle. Un effort considérable à ne pas négliger.