-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Journée de contact du Patrimoine maritime & Muséologie

Journée de contact du Patrimoine maritime & Muséologie

 

Le 8 novembre dernier, le VLIZ (Vlaams Instituut voor de Zee – Institut maritime flamand) organisait une journée de contact sur le patrimoine maritime et la muséologie. L'amiral de division Wim Robberecht, chef de la Marine, entamait cette journée avant de céder la parole au gouverneur de province.

Plusieurs orateurs sensibilisaient le public aux nombreuses formes que peut revêtir le patrimoine maritime : épaves de navires, débris d'avions tombés au champ d'honneur, amphores, vieilles pièces de monnaie ou... vieux sanctuaires entièrement enfouis. Tous témoignent d'un passé parfois lointain et offrent un avant-goût de ce que l’avenir nous réserve.

Malheureusement, ce patrimoine subaquatique est souvent méconnu de tout un chacun. C'est pourquoi les musées sont essentiels. Ils mettent littéralement en lumière ces connaissances dont nous avons tant besoin. L'exposition actuelle sur notre histoire maritime " Opération Mer du Nord 1944-45 " en est un exemple.

Cette exposition vous permet de revivre la bataille de l'Escaut, de découvrir les épaves des navires de guerre et admirer un canon qui, outre sa fonction à bord de corvettes britanniques et belges, fut utilisé pour l’un des films de la " Guerre des étoiles ". L'exposition, qui se déroule dans le parc d'attraction maritime Seafront, met également l'accent sur l'importance stratégique du port d'Ostende après la libération de notre côte.

Ostende fut libérée un 8 septembre. L'armée allemande ne put détruire qu'une partie des installations portuaires. Fort heureusement, celles-ci purent être réutilisées dès la fin septembre. Sous l'occupation, le port d'Ostende étant trop modeste pour garantir le ravitaillement nécessaire des troupes en équipements et nourriture en vue de la grande avancée vers Berlin, les Allemands eurent besoin de trouver un port plus grand et libre d’accès.

Le port d'Anvers se révéla vite être la seule possibilité mais il fallut nettoyer l’Escaut après leur départ. Ostende fut ainsi une base opérationnelle et jusqu'en juin 1945, 2 764 navires, 45 000 véhicules et 800 000 hommes y transitèrent. Une histoire sans précédent que nous rappellent discrètement quelques petits monuments de cette ville sur son quai des Pêcheurs.