-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Déménagement des hélicoptères de sauvetage vers Ostende

Déménagement des hélicoptères de sauvetage vers Ostende

 

En 2023, la Défense déménagera ses hélicoptères de sauvetage vers Ostende. Le général-major aviateur Vansina et le général-major Goetynck l'annonçaient lors d'une conférence de presse organisée à Coxyde dans l'après-midi du 23 avril.

Pour pouvoir effectuer des missions de sauvetage jour et nuit, une base située sur la côte belge s'avère plus que nécessaire. En raison d'un choix politique s'orientant vers plus de synergies avec un minimum de personnel, le transfert de la base d'hélicoptères vers l'aéroport d'Ostende demeure la solution la plus efficace.

La base de Coxyde dépend du 1 Wing situé à Beauvechain. À Coxyde, l'unité assure la permanence des hélicoptères de sauvetage. Ces dernières années, les emblématiques Sea King ont été progressivement remplacés par les nouveaux hélicoptères NH90 dans leur version marine. Celle-ci est mieux connue sous le nom de NATO Frigate Helicopter (NFH). En outre, les hélicoptères Alouette III de Coxyde poursuivent les missions maritimes. Dès 2021, les NH90 reprendront toutefois ce type de tâches.

Actuellement, quelque 330 militaires basés à Coxyde sont responsables de l'exécution et de l'appui de ces deux missions réparties en quatre catégories :

  1. Soutien opérationnel direct pour l'exécution des missions.
  2. Services d'appuis opérationnels permettant les mouvements aériens : contrôle du trafic aérien, pompiers, unité de contrôle des oiseaux.
  3. Services d'assistance technique pour l'approvisionnement et l'exploitation des moyens de navigation.
  4. Services d'appuis généraux : catering, garde, services des infrastructures.

La situation des effectifs est particulièrement critique dans les services d'appuis opérationnels. Comme annoncé dans la Vision stratégique, la Composante Air rationalisera ses opérations et son effectif. C'est pourquoi les services qui s'occupent des hélicoptères se concentreront sur l'exécution des opérations quotidiennes. Les supports administratif, technique et logistique seront fournis, quant à eux, depuis la base aérienne de Beauvechain.

La Défense a étudié deux options pour ce faire :

  • soit les hélicoptères utilisés pour le sauvetage et les missions maritimes resteront à Coxyde mais sur une base beaucoup plus modeste. Outre la rénovation indispensable de l'infrastructure pour les services opérationnels et d'appui, cela ne résoudra pas le manque en personnel.
  • soit le personnel directement lié aux opérations déménage vers l'aéroport d'Ostende qui dispose déjà de la plupart des services d'appui aux opérations (contrôle du trafic aérien, pompiers et assistance technique). Cela permettra d'économiser du personnel et de faire travailler ce personnel dans une infrastructure encore à ériger, moderne, parfaitement aux normes et répondant strictement aux besoins.

Après consultation, le responsable de l'aéroport a officiellement autorisé la Défense à poursuivre le développement de ce projet dans la partie ouest de l'aéroport.

Notre département mène actuellement une étude de marché pour pouvoir proposer un contrat au cours du deuxième trimestre 2021. Après le processus d'attribution ainsi qu'une période de construction estimée à 18 mois, les activités aériennes pourront être transférées de Coxyde à Ostende au cours du second semestre 2023. La Défense pourra ensuite céder les dernières parcelles du domaine militaire de la base de Coxyde à la commune.