-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Début de l'exercice Dynamic Move

Début de l'exercice Dynamic Move

 

L'école de déminage EGUERMIN d'Ostende est en effervescence depuis le 28 janvier dernier. Quelque 160 personnes de 21 pays de l'OTAN et pays partenaires participent à l'exercice annuel de lutte contre les mines. Il est organisé par le quartier général de l'OTAN " Commandement maritime allié " (MARCOM).

Dynamic Move est un exercice tactique maritime, principalement axé sur la lutte contre les mines. L'exercice a lieu chaque année au sein d'EGUERMIN, l'école belgo-néerlandaise de guerre contre les mines qui est également l'un des centres de compétence de l'OTAN. La Finlande et la Suède, deux pays membres du partenariat pour la paix (PPP), ainsi que l'Algérie et le Maroc, y participent. Pendant deux semaines, les intervenants se voient présenter diverses situations qu'ils doivent analyser rapidement et qui représentent une menace en mer.

Grâce aux exercices virtuels, l'OTAN permet d'offrir un environnement de navigation maritime civil plus sécurisé. Le personnel des forces permanentes de lutte contre les mines de l'OTAN SNMCMG1 et SNMCMG2 participe également à l'opération afin d'être certifié en tant que forces de réaction de l'OTAN (NRF). Pour ses membres, l'accent est mis sur l'échange d'informations, la coopération opérationnelle et les synergies dans le cadre de l'OTAN.

Lors des exercices et simulations, les participants (joueurs) utilisent le système Naval Mine Warefare Gaming. Dans ce système de jeux de guerre, ils s'impliquent dans des scénarios interactifs et reçoivent une rétroaction immédiate. Le système simule une situation de guerre des mines qui permet des interactions entre leur recherche et leur destruction, le déploiement des navires ainsi que l'environnement. Cette approche est unique au sein de l'OTAN et se fait en étroite coopération avec AWNIS (Allied Worldwide Navigation and Information System) et NCAGS (Naval Cooperation and Guidance of Shipping). Cette dernière instance étant principalement chargée de la surveillance des mouvements de la marine marchande et de leurs " ajustements " en cas de conflit.

Pour le quartier général du MARCOM, Dynamic Move est l'un des exercices les plus importants de lutte contre les mines. La mission de MARCOM n'inclut pas uniquement leur chasse mais également de l'appui logistique ainsi que du contrôle et de " l'ajustement " de la navigation commerciale civile.