-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Acidification des muscles et fatigue lors du Survival Run

Acidification des muscles et fatigue lors du Survival Run

 

Quelque 200 militaires prenaient le départ du Survival Run organisé à Gavere le jeudi 16 octobre. Leur objectif : franchir 32 obstacles le plus rapidement possible sur une distance de 6,5 kilomètres. Une vingtaine de duos participaient également pour le plaisir à ce championnat militaire.

Evy et Elke sont infirmières aux urgences de l'hôpital militaire de Neder-over-Heembeek. Elles ont quitté leur environnement stérile pour affronter un parcours humide et boueux le temps d'une journée. « Nous en avions envie », raconte le premier sergent-major Evy De Potter. « Nous ne nous sommes pas vraiment préparées mais la course ne devrait pas poser de problèmes. Il s'agit de notre première participation », complète sa collègue, le premier sergent-major Elke Marnef. « En réalité, nous ne savons pas exactement à quoi nous attendre mais on se lance. »

Le duo fonctionne en tant que véritable équipe où l'entraide sera de mise à chaque obstacle. Mais pour les participants individuels, l'affaire est sérieuse. Le titre militaire est en jeu. Le grand favori est le lieutenant Jannes Naeyaert. Ce dernier, chef de peloton au 3 Bataillon de Parachutistes est un fervent survival runner. « Étant donné la faible longueur du parcours, le comité organisateur m'a expliqué que cette édition serait basée sur le sprint », raconte le lieutenant Naeyaert. « Mais lorsque je participe, c'est avec la rage de vaincre. J'espère donc occuper le haut du classement. »

Les participants doivent franchir un parcours de cordes, de poutres flottantes, traverser des ruisseaux et faire du kayak. « Pour presque chaque épreuve, chaque muscle des bras est sollicité », explique le lieutenant Naeyaert à l'arrivée. « La fatigue devient pesante vers la fin. On sent l'acidification dans les bras et jambes mais il faut rester techniquement vigilant lors de chaque franchissement. »

Les attentes du favori se sont toutefois concrétisées. Il a terminé premier en réalisant un temps de 40 minutes et 21 secondes.

Classement

Seniors individuels

  1. Jannes Naeyaert
  2. Jorn Bussens
  3. Lars De Laet

Vétérans individuels

  1. Paul Goossens
  2. Kris Van den Broeck
  3. Ivan De Bruycker